C.P.E La Bricole

ARCHITECTES SAIA BARBARESE TOPOUZANOV
EMPLACEMENT Montreal, Canada
DATE 2010
CLIENT Cégep de Saint-Laurent

DESCRIPTION

             Le bâtiment de la garderie du Collège St-Laurent s’implante dans un site fourni par le Collège, tout près du pavillon de Musique. À l’intérieur, un couloir longitudinal est parallèle à la façade sud et divise le bâtiment en quartiers programmatiques: le coin le plus tranquille au nord-ouest; les enfants de 1 à 3 ans dans le sud-est; les enfants les plus âgés et les plus actifs (4 ans) dans le nord-est, adjacents à la salle polyvalente et à l’accès aux terrains de jeux; et les bureaux du personnel et les zones de soutien dans le sud-ouest. Les thèmes de la nature et du jeu se fondent dans le schéma de couleurs automnales continu dans tout le bâtiment. À l’intérieur, les couleurs du sol se rencontrent dans le couloir longitudinal, enveloppant les murs adjacents. Puis, les couleurs continuent sur l’extérieur de la façade et descendent sur les chemins en béton coloré qui s’étendent de l’intérieur vers le paysage. Avec une touche de légèreté, le nouveau pavillon de garderie flotte sur son site et s’installe dans son environnement comme une autre feuille sur la pelouse.

 

            Bordé à l’ouest par le pavillon de musique en pierre grise, au nord par un bosquet d’arbres, à l’est par une ligne de chemin de fer clôturée, et au sud par un stationnement existant; le plan en forme d’hexagone allongé est apparu comme une réponse directe à l’exploitation du site existant. De plus, le bâtiment inclus dans le parc ne comporte qu’un seul étage pour pouvoir le rendre universellement accessible pour tous les usagers. La face sud, celle de l’entrée principale, s’aligne avec le pavillon musical adjacent, mais se replie à son point médian afin de préserver un arbre solitaire existant. La face nord reflète la face sud et en son centre, une cour fermée en forme de V pour les activités de plein air  est formée, encadrée par le bosquet existant. L’extrémité ouverte du V est partiellement contenue par une butte basse, ce qui permet d’avoir une vue sur le chemin de fer et sur les trains qui passent, ce qui intéresse souvent les enfants plus âgés.

          Le volume du bâtiment est découpé sous le soffite aux deux points de pliage, l’un pour l’entrée principale et l’autre pour l’accès à la terrasse arrière et à l’aire de jeux extérieure, marquant clairement les entrées au bâtiment. Le toit bas (facilement vu d’en haut) est protégé par une membrane élastomère en 4 teintes différentes, dans les même teintes que les couleurs extérieures, correspondant à la configuration programmatique de l’intérieur. Les contraintes du site ont donné lieu à un volume qui possède une configuration intérieure simple, mais intéressante et changeante selon les différents points de vue, et qui a su tirer avantage de toutes les situations extérieures faisant face au bâtiment.